CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Juil 30

Seule la vérité blesse !

Lectures du samedi 31 juillet 2021

«Tu n’exploiteras pas ton compatriote, tu craindras ton Dieu. Je suis le Seigneur votre Dieu.» (Lv 25, 17)

La liturgie d’aujourd’hui aborde la question de la mise à mort du juste prophète. La vérité, la justice contrarient nombres de personnes aujourd’hui comme hier ! En effet, il y aura toujours des personnes prêtes à supprimer les voix dérangeantes. Confions aujourd’hui à Dieu tous ces prophètes des temps modernes qui payent de leur vie leur engagement pour la vérité.

L’évangile d’aujourd’hui nous met en présence d’une réalité surprenante : celui qui vient de la part de Dieu subit des persécutions, à l’instar de Jean le Baptiste qui meurt décapité par Hérode. Quel reproche lui adresse-t-on au juste ?

Il semble que ce soit la vérité qu’il proclame qui dérange le plus. Sur le plan personnel, Hérode et Hérodiade ont pour première attitude le refus de se voir tels qu’ils sont vraiment devant une vérité énoncée à leur sujet. En réaction, ils décident d’éliminer le messager : c’est la réaction de défense la plus primitive.

Ces textes nous montrent qu’il faut une certaine force tant pour annoncer la parole de Dieu dans l’adversité que pour l’entendre et se convertir. À ceux et celles qui acceptent ce chemin, Jésus assure qu’ils renaissent de l’Esprit Saint et qu’ils appartiennent au Royaume de Dieu. Et il les déclare, bienheureux !

Lv 25, 1.8-17 / Mt 14, 1-12