CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Nov 01

Pour nos fidèles défunts

Lectures du mardi 2 novembre 2021

«Mais les âmes des justes sont dans la main de Dieu ; aucun tourment n’a de prise sur eux. Aux yeux de l’insensé, ils ont paru mourir ; leur départ est compris comme un malheur, et leur éloignement, comme une fin : mais ils sont dans la paix.» (Sg 3, 1-3)

En ce 2 novembre, jour de la commémoration des fidèles défunts, nous exprimons cette foi en la résurrection par de belles et riches coutumes. Ainsi, en ce jour, nous avons aussi l’habitude de bénir les tombes de nos défunts et d’y allumer une bougie. Ces deux signes, l’eau bénite et la lumière, nous rappellent notre baptême qui a fait de chacun de nous des enfants de Dieu. L’eau, symbole de vie et de purification, nous rappelle que par le baptême, nous sommes morts et ressuscités avec le Christ. La lumière nous redit que le Christ est la lumière du monde, lumière qui éclaire toute vie et qui vainc toute obscurité.

Une autre belle coutume est de fleurir les tombes de nos défunts. Ces fleurs aux couleurs intenses, sont elles-aussi symbole de vie, de cette vie qui renaît chaque année au printemps et bourgeonne de ses milles couleurs ; cette vie que la saison morte, l’hiver ne peut pas arrêter. Les fleurs ont encore une autre signification : quand un amoureux offre une rose, c’est tout un symbole : c’est tout son amour et sa personne qu’il offre. Ainsi, en déposant nos fleurs, nous témoignons de notre affection, de notre amour et de notre respect pour les défunts de nos familles et de nos communautés. Car, comme le dit l’apôtre Paul : ni la mort, ni la vie, rien ne peut nous séparer de l’amour de Dieu. De même, rien et pas même la mort ne peut nous enlever l’affection que nous portons à nos défunts.

En plus de ces belles coutumes, l’Église nous recommande, en ce jour de prier pour le repos de l’âme de nos défunts. Parmi les différentes formes de prières, l’offrande du sacrifice eucharistique occupe la toute première place. En effet, lors de chaque eucharistie, nous sommes en communion toute particulière avec nos défunts quand nous prions en ces termes : «Souviens-toi de nos frères et sœurs qui se sont endormis dans l’espérance de la résurrection. Reçois-les dans ta lumière auprès de toi.»

Sg 3, 1-6.9 / 1 Co 15, 51-57 / Mt 25, 31-46