CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Mai 17
Dialogue sur l'amour véritable: Jésus interroge Pierre

Dialogue sur l’amour véritable: Jésus interroge Pierre

Pour les lectures du jour, consultez AELF – 17 mai 2024.

«Seigneur, toi, tu sais tout: tu sais bien que je t’aime.» (Jn 21, 17)

Nous lisons aujourd’hui le dernier chapitre de l’Évangile de Jean, qui narre la troisième apparition du Christ ressuscité à ses disciples. Jésus prend Pierre à part et lui pose une triple question, qui va rudement l’affecter, car elle lui rappelle son triple reniement:

«Pierre, m’aimes-tu vraiment?» (Jn 21, 15.16.17)

Cette insistance, qui met l’accent sur la faiblesse de Pierre, ne retient pas pour autant le Christ de lui confier son Église.

Cependant, en étudiant le texte grec original dont les termes expriment plus de nuances que la traduction française, il est possible de développer une lecture différente de ce triple questionnement.

Dans les deux premières questions, Jésus emploie le verbe ἀγαπάω (agapáō), qui signifie l’amour de charité, tandis que Pierre répond par φιλέω (phileō) qui dénote plus l’affection ou l’amour que l’on porte à un ami. Le verbe phileō exprime ainsi un degré d’amour moins élevé qu’agapáō. Ayant placé la barre trop haute, le Christ adopte aussi le phileō pour la troisième interrogation, à laquelle Pierre peut alors consentir pleinement.

En effet, dans son humilité, Pierre savait qu’il n’était pas encore capable d’aimer comme le Christ l’aime.

Peu importe la lecture retenue, nous constatons qu’elle révèle la faiblesse et les limites de Pierre, qui n’a donc pas été choisi pour guider l’Église en fonction de ses mérites. Malgré ses faiblesses, Jésus lui confie la conduite de son troupeau. Cette confiance va permettre à Pierre de grandir sur la voie de l’amour.

Par sa vie et par son ministère, Pierre va véritablement faire le pas du φιλία (philia) à l’ἀγάπη (agápē). A l’image de Jésus, il deviendra lui aussi un berger prêt à donner sa vie pour ses brebis. Son amour grandissant le conduira à aimer jusqu’à mourir…

Ac 25,13-21 / Jn 21, 15-19