CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Mai 29
«Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire, être baptisé du baptême dans lequel je vais être plongé?» (Mc 10, 38)

Obtenir les faveurs et les grâces

«Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire, être baptisé du baptême dans lequel je vais être plongé?» (Mc 10, 38)

Pour les lectures du jour, consultez AELF – 29 mai 2024.

Combien parmi nous pourraient répondre « Oui, nous le pouvons », si Jésus leur posait la question: «Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire, être baptisé du baptême dans lequel je vais être plongé?» (Mc 10, 38) Nous sommes bien plus nombreux à lui demander «de siéger à sa droite et à sa gauche» (Mc 10, 37), c’est-à-dire à obtenir les faveurs et les grâces.

Rien ne nous interdit de lui demander grâces et faveurs, et nous serons certainement exaucés:

«Demandez, on vous donnera; cherchez, vous trouverez; frappez, on vous ouvrira.» (Mt 7, 7)

Nous serons exaucés selon la sagesse de Dieu, qui procure la grâce en dépassant la portée et l’espérance de notre demande. Cependant, Dieu nous demandera toujours en notre for intérieur “de boire le calice auquel le Christ a bu” et de conformer notre vie à son baptême.

En consentant à cet engagement, nous recevons ce que le Père, en sa sagesse, a jugé bon de nous donner.

Dès lors, répondons avec confiance à cet appel à la prière et à l’abandon filial à celui qui nous a tout donné jusqu’à son propre Fils. Ce Père aimant, qui nous écoute et s’intéresse à nous, au point de corriger nos demandes, les exauce au profit de tout notre être: âme, corps et esprit.

1 P 1, 18-25 / Mc 10, 32-45