CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Nov 23

Quel attachement au Seigneur ?

Lectures du jeudi 23 novembre 2023

«Que le Ciel nous préserve d’abandonner la Loi et ses préceptes ! Nous n’obéirons pas aux ordres du roi, nous ne dévierons pas de notre religion, ni à droite ni à gauche.» (1 M 2, 21-22)

La liturgie nous met parfois dans de drôles de situations. La première lecture de la célébration rapporte la révolte du prêtre Mattathias qui exécute deux hommes avec son épée… Nous voici donc en présence d’un personnage animé d’une ferveur extrême pour Dieu, Mattathias triomphe de ses opposants en prenant les armes.

Le Dieu du Nouveau Testament révélé par Jésus-Christ ne nous aiderait pas à bien comprendre cette attitude. Mais il ne faut pas opposer le Dieu de l’Ancien Testament à celui du Nouveau ou le Dieu d’Israël à celui de Jésus, car il s’agit bien du même Dieu. Les humains étant ce qu’ils sont, leur manière de traduire leur attachement au Seigneur varie en fonction des circonstances et de la personnalité de chacun. Mattathias opte pour un moyen radical et violent, alors que les martyrs chrétiens persévèrent dans leur foi jusqu’à se laisser supplicier, comme le Christ.

A ces deux cas, peuvent s’appliquer les paroles de Jésus sur Jérusalem dans la lecture évangélique. Il pleure sur la ville parce qu’elle n’a pas reconnu le moment où Dieu la visitait. Autrement dit, il se désole que la population n’adhère pas à son message d’amour et de compassion. Se pourrait-il donc qu’il pleure aussi chaque fois que du sang est versé par celles et ceux qui persévèrent dans la foi ?

1 M 2, 15-29 / Lc 19, 41-44