CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Sep 06

Le choix des douze

Lectures du mardi 7 septembre 2021

«Menez donc votre vie dans le Christ Jésus, le Seigneur, tel que vous l’avez reçu. Soyez enracinés, édifiés en lui, restez fermes dans la foi, comme on vous l’a enseigné ; soyez débordants d’action de grâce.» (Col 2, 6-7)

Aujourd’hui, dans l’évangile, Jésus choisit ses disciples. Il y aura le temps de la solitude, le temps de la prière, toute une nuit. De sa prière jaillit l’Église. Le temps de préparer l’avenir et d’appeler les Douze “apôtres”, c’est-à-dire “envoyés”. Le temps de rencontrer la foule pour parler et guérir. Prêtres ou laïcs, comment bien répartir notre temps ?

L’Église est une communauté de frères et de sœurs, enracinée dans le Seigneur. Pour Paul, ce n’est pas qu’une pieuse pensée à répéter pour consoler et faire ronronner. Cette affirmation efficace rappelle le roc inébranlable sur lequel doit s’élever notre foi, le fondement qui soutient le dynamisme spirituel du baptême dans la perspective du royaume de Dieu !

Le choix des apôtres convoque douze hommes : certains sont frères de sang, mais pour la plupart, ils ne se connaissaient pas. Jésus les avait rassemblés au gré de ses pérégrinations et prédications. Au gré de ses humeurs mûries dans la prière. Il les rapproche de lui. En conséquence, ils se retrouvent plus près les uns des autres, pour former un groupe compact et reconnaissable.

Un groupe qui n’est pourtant pas coupé de la foule des disciples et des multitudes venues se faire guérir. Pourquoi des apôtres ? Le texte n’en dit rien. Alors, des apôtres pour rien ? Pour être avec lui ? Vivre avec lui ? De lui ? Anticipation de la communauté ecclésiale d’après Pâques ? Dans tous les cas, des appelés, comme nous tous, depuis le baptême et à chaque rassemblement où nous célébrons l’eucharistie

Col 2, 6-15 / Lc 6, 12-19