CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Fév 07

De suffisantes miettes

Pour les lectures du jour, consultez AELF – 8 février 2024.

Heureux qui pratique la justice, qui observe le droit en tout temps! Souviens-toi de moi, Seigneur, dans ta bienveillance pour ton peuple; toi qui le sauves, visite-moi. (Ps 105 (106), 3-4)

L’action de l’évangile du jour se passe au nord-est du lac de Galilée, en territoire païen (Liban actuel). Jésus y engage le dialogue avec une femme païenne. Par ses gestes, Jésus ouvre la véritable mission chez les païens. À l’époque, les contacts sont interdits avec les païens par la Loi de Moïse. Mais, pour Jésus, les païens ne sont pas des gens infréquentables. Jésus guérit tous les petits, Juifs comme païens.

Un mur d’incompréhension sépare les Juifs des païens. Jésus renverse les barrières entre ces deux mondes.

Lorsque Jésus demande à la femme de laisser d’abord les enfants manger à leur faim et non de laisser le pain des enfants d’Israël aux petits chiens, celle-ci montre au Messie que les étrangers savent recueillir les miettes de nourriture offertes par Jésus. Elle tourne la réponse de Jésus à son avantage.

Face à la grande foi de cette femme, Jésus n’hésite pas à lui donner un signe que le Royaume est déjà là. Il guérit sa fille. Pour Jésus, la femme a une place dans le plan de Dieu.

Le salut de Dieu est offert à tous les êtres humains, juifs et païens, hommes et femmes.

Jésus accueille tous les êtres humains et sa puissance de guérison ne fait pas de distinction.

Les premiers chrétiens sont invités à s’accueillir les uns les autres, qu’ils soient juifs ou païens. Tous sont frères et sœurs dans le Royaume déjà présent pour tous.

1 R 11, 4-13 / Mc 7, 24-30