CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Mar 22

Pas un peuple qu’il ait ainsi traité

Lectures du mercredi 23 mars 2022

«Celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux.» (Mt 5, 19)

Le carême est le temps privilégié où le chrétien doit porter une attention spéciale à l’enseignement du Christ. Comme l’évangile de ce jour nous le rappelle, Jésus n’est pas venu abolir, mais accomplir la loi et les prophètes. Il renferme toutes les exigences dans l’amour, il ne les supprime pas.

Rien n’est petit devant Dieu ; il n’y a pas de petits devoirs. Ce qui remplit nos journées est souvent humble, minuscule. Tout dépend du cœur qu’on y met. Jésus est venu valoriser les petits riens de notre existence, intérioriser la loi.

Déjà le Deutéronome avait donné une notion très spirituelle de la loi, au-delà des risques habituels de formalisme : «Vous garderez les préceptes et vous les mettrez en pratique ; ainsi vous vivrez. Ils seront votre sagesse et votre intelligence aux yeux de tous les peuples.» (Dt 4, 6)

Dt 4, 1.5-9 / Mt 5, 17-19