CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Juil 09

La place de l’homme

Lectures du samedi 10 juillet 2021

«Soyez sans crainte ! Vais-je prendre la place de Dieu ? (…) Soyez donc sans crainte : moi, je prendrai soin de vous et de vos jeunes enfants. » Il les réconforta par des paroles qui leur allaient au cœur.» (Gn 50, 19.21)

À l’instar des frères de Joseph, il y a des personnes qui cultivent le mensonge. On dirait que c’est plus fort qu’eux et ils trouvent toujours une raison pour se justifier. Malgré le pardon et le traitement de faveur que leur a réservés Joseph, du vivant de leur père, ils essaient de parer à tout et mentent au lieu de s’appuyer sur le Seigneur.

C’est là leur grande différence avec Joseph. Ce dernier ne veut pas se substituer à Dieu. Il comprend qu’il faut que les choses suivent leur cours et que Dieu peut tirer du bien de tout. Ressemblons-nous aux frères de Joseph ou nous appuyons-nous totalement sur Dieu ? Dans le fond, c’est le choix devant lequel nous place Jésus : la vérité ou le mensonge?

Jésus rappelle à ses disciples de ne pas craindre les humains et de ne pas avoir peur de se prononcer pour Dieu devant les hommes. Il n’hésite pas non plus à leur dire qu’ils valent plus que tous les moineaux du monde pour leur faire comprendre la valeur qu’ils revêtent à ses yeux.

En bout de ligne, c’est cela qu’il nous redit encore aujourd’hui. A celui qui désespère, Jésus rappelle de ne pas craindre les humains et que, aux yeux de Dieu, il vaut plus que tout ce qu’il peut imaginer. S’il nous arrive d’oublier Dieu, regardons les oiseaux du ciel, rappelons-nous les paroles du Christ et soyons sans crainte.

Gn 49, 29-33 ; 50, 15-26a / Mt 10, 24-33