CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Août 31

Grandir dans la fidélité à l’Évangile

Lectures du mercredi 1er septembre 2021

«Nous avons entendu parler de votre foi dans le Christ Jésus et de l’amour que vous avez pour tous les fidèles dans l’espérance de ce qui vous est réservé au ciel ; vous en avez déjà reçu l’annonce par la parole de vérité, l’Évangile qui est parvenu jusqu’à vous.» (Col 1, 4-6)

Saint Paul, dans la première lecture, rend grâce à Dieu, pour l’exemplarité de la vie que mène la communauté de Colosses. Pour progresser encore dans la pratique des vertus, il la somme de rester fidèle à la l’Évangile du Christ, car c’est cette fidélité qui garantit leur croissance spirituelle. Ainsi, seul importe à Paul que la foi grandisse dans les communautés qu’il a fait naître à la vie spirituelle. Ce souffle, ce dynamisme, cette volonté de répandre coûte que coûte la Bonne Nouvelle, l’habite de manière indéfectible.

Dans les versets précédant notre évangile, l’évangéliste a d’abord présenté une guérison dans une maison de prière : la synagogue. Dans ce passage-ci, il en relate une dans une maison particulière : la maison de Simon. Peu importe le milieu où il intervient, Jésus est l’envoyé de Dieu pour l’humanité entière. Dans ce passage, ce sont les démons qui reconnaissent le rôle de Jésus dans l’histoire du salut : il le proclament Fils de Dieu et savent qu’il est le messie.

Notons également que l’accueil de Jésus est vécu différemment par les Nazaréens, qui l’ont jeté dehors, et par les foules de Capharnaüm, qui le retiennent pour l’empêcher de les quitter. Tout comme les foules d’alors, nous sommes invités à prendre position face au message du Père que nous apporte Jésus. Allons-nous l’accueillir ou le rejeter ?

Col 1, 1-8 / Lc 4, 38-44