CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Août 30

Le temps pour Dieu

Lectures du mardi 31 août 2021

«En effet, vous êtes tous des fils de la lumière, des fils du jour ; nous n’appartenons pas à la nuit et aux ténèbres. (…) nous qui sommes du jour, restons sobres ; mettons la cuirasse de la foi et de l’amour et le casque de l’espérance du salut.» (1 Th 5, 5.8)

Jésus n’a ni fonction, ni diplôme, ni de titre officiel, pourtant, il parle avec autorité. Il ne se contente pas d’annoncer aux hommes leur libération : il l’accomplit en détruisant l’esclavage dans lequel les enferment leurs péchés. Cela libère, cela étonne, cela pose question : «Quelle est cette parole ? Il commande avec autorité et puissance aux esprits impurs, et ils sortent !» (Lc 4, 36) Chacun de nous aujourd’hui peut aussi s’interroger : pourquoi cette parole me nourrit-elle, me fait-elle vivre ?

Il n’y a pas de contradiction entre les actes et les paroles de Jésus : autant est puissante sa Parole, autant l’est son action. Dans l’évangile, Jésus libère un possédé et cette libération devient le signe de toutes les libérations qu’il opérera par la suite, et qu’il continue d’accomplir dans le monde.

Il le fait un jour de sabbat , montrant ainsi son indépendance face à la Loi et le lien indissoluble entre le temps dévolu à Dieu et le temps pour le salut du monde. Les témoins de cette action furent effrayés, parce qu’il faut une force étonnante pour s’opposer au mal, sous quelque forme que ce soit. Si nous nous y sommes essayés un jour, nous en savons quelque chose…

Dans un contexte différent, Paul parle lui aussi avec autorité, s’attaquant à la conception juive du temps séparé en temps sacré et profane, en temps pour les humains et temps pour Dieu. Pour les fidèles du Christ, il ne devrait y avoir qu’un temps : le temps qu’il faut vivre en plénitude comme “moment” où Dieu intervient pour nous sauver.

1 Th 5, 1-6.9-11 / Lc 4, 31-37