CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Août 22

Foi ou rite ?

Lectures du lundi 23 août 2021

«En effet, notre annonce de l’Évangile n’a pas été, chez vous, simple parole, mais puissance, action de l’Esprit Saint, pleine certitude.» (1 Th 1, 5)

Avec saint Matthieu, cette semaine, nous sommes dans un contexte de fin des temps. Chacune des lectures évangéliques nous ramène à la question cruciale: que faisons-nous dans l’attente du retour du Christ ? Cette perspective est présente aussi dans les lettres de Paul. Celui-ci nous ramène à l’essentiel: notre foi au Christ mort pour nos péchés et ressuscité dans la gloire d’où il reviendra pour nous prendre avec lui.

Un fort contraste oppose les deux lectures de la messe de ce jour. L’évangile est une proclamation de malédictions à l’égard des pharisiens. L’épître est un chant de louange et d’action de grâce pour la fidélité des Thessaloniciens. De fait, les deux groupes de personnes auxquels ces paroles sont adressées sont aussi profondément différents.

Pour les scribes et les pharisiens, la religion est devenue rites et observances. Loin de libérer, elle enchaîne ceux et celles qui veulent être fidèles. Pour la communauté de Thessalonique, on hésiterait même à parler de “religion”, tellement cette conception est absente des propos de Paul. Ce qui compte chez eux, c’est la foi au Christ, en son Royaume, et cette foi leur donne la force de supporter n’importe quelle persécution.

Ces deux textes nous renvoient à notre propre foi. Qu’est-ce qui fonde notre attitude au sein de la communauté à laquelle nous appartenons : les observances ou l’amour du Christ et de son Père ?

1 Th 1, 1-5.8b-10 / Mt 23, 13-22