CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Sep 28

Saint Michel, Saint Gabriel et Saint Raphaël

Lectures du mercredi 29 septembre 2021

«Il y eut alors un combat dans le ciel : Michel, avec ses anges, dut combattre le Dragon. Le Dragon, lui aussi, combattait avec ses anges, mais il ne fut pas le plus fort ; pour eux désormais, nulle place dans le ciel.» (Ap 12, 7-8)

Aujourd’hui, nous fêtons trois archanges mentionnés dans les Ecritures. La première lecture, tirée de l’Apocalypse, fait état du combat de l’archange Michel et de ses anges contre le Dragon ou le mal. Ce combat est bien mystérieux ! Nous sentons en nous et dans le monde une lutte incessante entre le bien et le mal. La venue de Jésus, Fils de Dieu, a révélé l’ampleur du combat et sa victoire sur le mal a été remportée, de façon dramatique, par sa passion et sa mort sur la croix.

À notre tour, grâce à Jésus mort et ressuscité, nous pouvons combattre le mal. Le sang de l’Agneau, l’Eucharistie, est la source par laquelle nous pouvons être victorieux du péché. De plus, nous pouvons nous dépasser pour annoncer l’Évangile avec audace : «Dépassant l’amour d’eux-mêmes, ils sont allés jusqu’à la mort.» (Ap 12, 11b)

Dans les récits bibliques, on a vu l’archange Raphaël guider le jeune Tobie et l’archange Gabriel se faire le messager auprès de la vierge, de la part du Seigneur. Comme chrétiens, ne sommes-nous pas nous aussi des messagers du Seigneur ? Ne voyons-nous pas Jésus envoyer ses disciples, deux par deux, pour annoncer la Bonne Nouvelle du salut ?

Notre monde a soif de vérité et nous savons que le Christ est venu nous faire connaître le Père et la gratuité de son amour. Comme Jésus, soyons des guides qui conduisent à la vérité entière. A l’exemple de l’archange Raphaël et de Jésus, prenons soin du bien-être physique et spirituel de nos frères et sœurs. Soyons des signes de la miséricorde divine.

Dn47-51 7, 9-10.13-14 ou Ap 12, 7-12a / Jn 1, 47-51