CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Mai 04

La rencontre d’un quidam

Lectures du jeudi 5 mai 2022

«Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire, et moi, je le ressusciterai au dernier jour.»
(Jn 6, 44)

Hier, la lecture des Actes nous enseignait que, suite à la persécution d’Étienne, les disciples se dispersèrent en Samarie. Ainsi nous abordons la section des Actes qui narre l’expansion de l’Église hors de Jérusalem et la diffusion de la bonne Nouvelle universelle de Jésus-Christ ressuscité.

Aujourd’hui, la première lecture met en scène l’apôtre Philippe, que l’ange du Seigneur puis l’Esprit-Saint mettent en relation avec un eunuque éthiopien. Celui-ci médite les Écritures et se demande à qui fait allusion le quatrième chant du serviteur du livre d’Isaïe. C’est alors qu’intervient Philippe, qui comme le Christ ressuscité avec les disciples d’Emmaüs, ouvre l’intelligence de son interlocuteur à la compréhension des Écritures.

Homme politique important, l’eunuque reçoit néanmoins Philippe sans hésitation. Par son humble disponibilité, l’eunuque voit son désir exaucé : son baptême se réalise dans l’eau toute simple de la vie quotidienne. Du cœur de sa rencontre, l’Ethiopien renaît à une vie nouvelle, celle donnée par l’Esprit. Celle-ci lui permet de poursuivre son chemin tout joyeux, nourri de la Bonne Nouvelle de Jésus.

Et nous, comment recevons-nous les rencontres inattendues ? Comme cet Ethiopien, il nous arrive d’avoir besoin d’un vis-à-vis pour nous éclairer. Il nous importe dès lors de soigner nos attitudes d’accueil, afin de ne pas manquer les envoyés que Dieu met sur notre route.

Plus qu’un quelconque envoyé, nous pouvons accueillir Dieu en personne à travers l’Eucharistie. Dans notre alimentation corporelle, notre organisme vivant absorbe et assimile les éléments nutritifs de ce que nous mangeons. Avec l’Eucharistie, c’est l’inverse : Jésus, «le pain vivant descendu du ciel»
(Jn 6, 51)
nous assimile à lui. Comme de nombreux saints avant nous, l’Eucharistie nous amène alors à vivre une si grande intimité avec le Christ, que nous participons déjà au dynamisme de notre vie future de ressuscités.

Ac 8, 26-40 / Jn 6, 44-51