CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Oct 11

La pureté d’une conscience droite

Lectures du mardi 12 octobre 2021

«Or la colère de Dieu se révèle du haut du ciel contre toute impiété et contre toute injustice des hommes qui, par leur injustice, font obstacle à la vérité.» (Rm 1, 18)

De concert, les lectures dénoncent la perversion du regard. Pour Jésus, les pharisiens sont insensés parce qu’ils savent voir l’impureté extérieure mais ils sont aveugles à la véritable impureté, celle du cœur. Pour Paul, les gens qui refusent le don de Dieu et mettent leur confiance dans les idoles ou dans leur propre intelligence sont de vrais aveugles. Ils deviennent la proie de leurs désirs et de leurs passions.

Ce qui est dénoncé dans les deux cas, c’est la capacité que nous avons tous et toutes d’échanger la vérité pour le mensonge, ou en tout cas, notre propension à préférer l’illusion à la réalité. II y a là plus qu’une constatation moralisante. La psychologie l’enseigne : l’une des choses les plus difficiles, pour un humain quel qu’il soit, c’est d’oser regarder la vérité de son cœur, d’oser vivre avec la vérité de son être. Constamment, nous fuyons notre vérité en nous créant des voies d’évitement. En faisant cela, nous nous fermons à la lumière même de Dieu en nous.

L’exemple des saints peut nous éclairer, eux qui n’ont pas transigé avec la vérité de leur for intérieur, eux, pour qui il y avait une totale cohérence entre la vérité de leur agir et leur attachement au Christ. Ceci en a aidé beaucoup à donner leur vie jusqu’au martyre, atteignant ainsi le plein épanouissement de leur vie.

C’est bien ce qui nous est proposé, à nous aussi, non pas nécessairement dans le martyre, mais selon une voie qui nous est personnelle. N’ayons pas peur de nous brûler au feu de la vérité : là est la vie.

Rm 1, 16-25 / Lc 11, 37-41