CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Déc 07

L’Immaculée Conception

Lectures du mercredi 8 décembre 2021

«Il nous a choisis, dans le Christ, avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints, immaculés devant lui, dans l’amour.» (Ep 1, 4)

De nos jours, beaucoup ne savent plus très bien ce que l’Église célèbre chaque 8 décembre. Le dogme de l’Immaculée conception proclame la conception sans tâche de Marie dans le sein de sa mère Sainte Anne. Dès ses premiers instants, Marie est sans péché, libérée de la faute originelle par une grâce et un privilège spécial du Dieu Tout-Puissant. Élue par Dieu pour accueillir le Sauveur du genre humain, la Vierge a été pour ainsi dire “sauvée à l’avance” en vue des mérites de Jésus-Christ. Ainsi, des diverses vocables dont nous célébrons Marie, l’Immaculée Conception est certainement l’une des plus belles, et inspira de nombreux artistes.

De toujours, Marie occupe une place toute particulière dans le cœur des croyants, mais aussi dans la vie de l’Église : pourquoi en est-il ainsi ? Pourquoi Marie est-elle si importante ? La raison semble toute simple : à la foi proche de Dieu et de son fils Jésus-Christ, tout en étant l’une des nôtres, Marie est celle qui nous conduit vers Dieu et nous indique avec le plus de sûreté le chemin vers le Christ.

En effet, à l’instar de son fils Jésus, Marie est sainte et demeure préservée du péché – insigne privilège que nous célébrons aujourd’hui. Cependant, Marie est également pétrie de notre humanité, ce qui la rend si proche de nous. Compatissant à nos peines et nos soucis, elle se fait proche de toutes celles et ceux qui souffrent, son propre cœur ayant subi le glaive au pied de la croix de son fils.

Aussi, bien qu’elle soit sainte et pure, Marie est également pleine de compassion pour nous. Son amour maternel et bienveillant n’exclut jamais personne… Aussi, chers frères et sœurs, ne craignons pas de nous abandonner totalement entre les mains de Marie. Si nous lui présentons notre vie, elle la présentera humblement à Dieu. Par elle, nous recevons la grâce que Dieu veut nous offrir personnellement. Car en effet, où pourrions-nous être plus proche de Dieu qu’auprès de Marie, elle qui ne fut jamais séparée de Dieu ?

Gn 3, 9-15.20 / Ep 1, 3-6.11-12 / Lc 1, 26-38