CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Déc 02

Ouvre les yeux de notre cœur

Lectures du vendredi 3 décembre 2021

«Les humbles se réjouiront de plus en plus dans le Seigneur, les malheureux exulteront en Dieu, le Saint d’Israël.» (Is 29, 19)

L’évangile nous livre une histoire d’aveugles qui retrouvent la vue. «Prends pitié de nous, fils de David !» (Mt 9, 27) Il y a de l’audace dans leur demande, mais surtout une foi à toute épreuve en ce Jésus qui passe sur la route. Ainsi, le miracle s’accomplit et les deux hommes repartent heureux. Dans ce passage, on croit voir la réalisation concrète de la prophétie d’Isaïe quand il dit : «Quant aux aveugles, sortant de l’obscurité et des ténèbres, leurs yeux verront.»
(Is 29, 18)

Pour un aveugle, retrouver la vue est un véritable miracle : il revoit les personnes, les couleurs, les merveilles de la création…Toutefois, si l’évangile et la lecture de ce matin ne s’adressaient qu’aux personnes qui sont privées de la vue, il ne nous concernerait pas vraiment. Cependant, il y a un autre aveuglement, une cécité, à laquelle nous sommes tous confrontés : celle du cœur. Combien de fois restons-nous aveugles à ce qui se passe dans le monde ou dans notre vie ? Combien de fois nous bouchons-nous les yeux pour ne pas voir ce qui risquerait de nous faire mal ou simplement de nous déranger ?

Parfois, nous ne voyons plus que de l’obscurité et ne parvenons plus à reconnaître les merveilles de Dieu dans notre monde ou dans notre vie. Les temps troublés que traverse l’Église peuvent nous faire perdre la foi en celle-ci. Par toutes sortes de moyens, le pessimisme se répand.

Et pourtant, malgré les difficultés ou les problèmes réels, tout n’est pas si noir, tout n’est pas si sombre. La Parole de Dieu est remplie d’espérance, de foi en Dieu, en nous tous. Envers et contre tout, il faut reprendre la Parole ! Il faut retrouver la vie et l’espérance ! Aussi, avec les aveugles de l’évangile, demandons aujourd’hui au Christ : “Fils de David, aie pitié de nous !” Aide-nous à voir avec les yeux de notre cœur les merveilles que tu accomplis dans notre vie, dans notre monde et dans notre église. Amen.

Is 29, 17-24 / Mt 9, 27-31