CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Oct 07

Demeurer sous la bonne garde du Seigneur

Lectures du vendredi 8 octobre 2021

«En revanche, si c’est par le doigt de Dieu que j’expulse les démons, c’est donc que le règne de Dieu est venu jusqu’à vous.» (Lc 11, 20)

II se trouve toujours des prophètes pour annoncer la fin des temps. Nostradamus est régulièrement ramené sur la scène publique avec son cortège de prédictions catastrophiques. Les êtres humains semblent avoir un certain goût pour le malheur ou tout au moins pour les grands bouleversements.

Le livre de Joël, lu en première lecture reprend cette imagerie : tout le peuple se prépare à de grandes épreuves, la fin du monde est proche, bref, le Jour du Seigneur est arrivé. Les ténèbres du ciel doivent favoriser l’apparition d’un Dieu vengeur et tout-puissant.

Jésus aussi parle de la venue du règne de Dieu, mais il le fait en des termes plus nuancés. Sa présence, ses gestes, son enseignement sont autant de signes que le Jour du Seigneur est arrivé, mais ce jour n’est pas un jour de colère et de bouleversement. La personne qui croit en Jésus-Christ, qui le reconnaît comme l’envoyé de Dieu, vit sa propre fin du monde. Pour elle, rien ne sera plus jamais comme avant.

Ainsi, la fin d’un monde se produit tous les jours, si nous laissons le règne de Dieu arriver jusqu’à nous dans le Christ. Certes les figures du mal continuent de nous entourer pour un temps. Toutefois, par le pardon, l’amour fraternel et les efforts pour établir la justice, ce monde change déjà, sans éclair, sans tremblement de terre, lentement mais sûrement.

Jl 1, 13-15 ; 2, 1-2 / Lc 11, 15-26