CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Mar 01

Mercredi des Cendres

Lectures du mercredi 2 mars 2022

«Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment.» (Jl 2, 13)

La liturgie propose d’accompagner l’imposition des Cendres sur la tête des fidèles par un court verset biblique qui se veut une invitation à entrer dans cette démarche de Carême : «convertissez-vous et croyez à l’évangile.»
(Mc 1, 15)
Ce verset de l’évangile de Marc, inaugure la prédication de Jésus dans cet évangile et fait de ces paroles le premier acte de son ministère ! Adressées à nous aujourd’hui, elles nous invitent donc à la conversion et à un accroissement de foi.

Or, il existe différents types de conversions ! Nous pouvons penser en premier lieu à celle que connut l’apôtre Paul, pénétré par une lumière inédite. Le retournement radical de son cœur fit de lui un homme nouveau. Même en tant que chrétiens, il nous est toujours nécessaire de vivre un retournement intérieur de notre cœur : il s’agit d’un second type de conversion qui s’adresse aussi à nous aujourd’hui. «Revenez à moi de toute votre cœur» (Jl 2, 12) nous dit le prophète Joël, et telle est la démarche que nous devons entreprendre en ce début de Carême ! En effet, il nous arrive de nous éloigner de Dieu et par là-même de notre prochain ! Aussi, ces quarante prochains jours, sont un temps privilégié pour se retourner vers Dieu, pour se recentrer vers l’essentiel et croire à la Bonne Nouvelle !

Les moyens à notre disposition pour ce retournement, ce recentrement ont été évoqués par l’évangile : prier dans le secret du cœur du Père, le jeûne, qui est une manière de purifier notre corps et nos sens, pour nous aider à mieux redécouvrir ce qui est vraiment essentiel à notre vie ! Enfin, l’aumône : comment se tourner vers Dieu sans en même temps se tourner vers notre prochain ? L’amour pour Dieu nous conduit immanquablement vers le prochain et nous invite au partage avec lui !

Jl 2, 12-18 / 2 Co 5, 20 – 6, 2 / Mt 6, 1-6.16-18