CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Mai 10

L’Esprit de liberté

Lectures du mardi 11 mai 2021

«Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu, et les autres détenus les écoutaient. Tout à coup, il y eut un violent tremblement de terre, qui secoua les fondations de la prison : à l’instant même, toutes les portes s’ouvrirent, et les liens de tous les détenus se détachèrent.» (Ac 16, 25-26)

Le voyage de Paul et Suas engendre toutes sortes de fruits. Hier, c’était Lydia qui profitait de sa rencontre avec eux et recevait le baptême, aujourd’hui, c’est un moment difficile qui se transforme en joie pour un gardien de prison et sa famille.

Ces différents épisodes ne laissent pas de place au doute : vraiment, l’Esprit est à l’œuvre et il construit l’Église par le témoignage des apôtres. Ainsi se trouve réalisée la promesse dans l’évangile de Jésus à ses disciples : «il vaut mieux pour vous que je m’en aille, car, si je ne m’en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous ; mais si je pars, je vous l’enverrai.» (Jn 16, 7) Comme dans beaucoup de situations, les disciples doivent accepter de se détacher pour accueillir un nouveau mode de présence de Dieu dans le monde, l’Esprit.

De façon pas toujours aussi spectaculaire et peut-être plus intérieure, l’Esprit est toujours présent dans le monde. Et comme pour les premiers bénéficiaires de la mission de Paul, il transforme la tristesse en joie, l’enfermement en libération, l’incroyance en engagement. Sans doute est-il possible de ne pas voir ces manifestations de l’Esprit. Mais si, comme le gardien de prison, on réclame la lumière, on sera émerveillé de ce qui est accompli. Puisse l’Esprit nous ouvrir les yeux sur son œuvre de libération dans le monde.

Ac 16, 22-34 / Jn 16, 5-11