CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Déc 01

Prendre appui sur le roc éternel

Lectures du jeudi 2 décembre 2021

«Immuable en ton dessein, tu préserves la paix, la paix de qui s’appuie sur toi. Prenez appui sur le Seigneur, à jamais, sur lui, le Seigneur, le Roc éternel.» (Is 26, 3-4)

Tout le monde cherche du solide : des appareils ménagers solides, une solide garantie, de solides relations. Pourtant, un jour ou l’autre, même l’appareil de la meilleure marque finit par tomber en panne ! Et les meilleures relations se terminent parfois dans de douloureuses ruptures. Malgré notre rêve de pouvoir vraiment faire confiance à quelque chose ou à quelqu’un, la vie nous oblige à comprendre que rien ici-bas n’est absolument sûr ou fiable. Et c’est devenir adulte que de l’accepter.

Le peuple auquel s’adresse Isaïe a eu constamment à le réapprendre. Il croyait avoir trouvé la sécurité en Égypte, malgré la servitude, et voici que Dieu l’amène au désert, le confronte à des ennemis, l’oblige à batailler pour prendre sa place au soleil. Même quand il se croit établi dans la terre promise, rien n’est définitivement acquis, en particulier sa fidélité au Dieu libérateur.

La voix du prophète s’élève alors pour proclamer la fidélité de Dieu à l’égard de son peuple. Si Israël ne peut avoir tout à fait confiance en lui-même, il peut avoir totalement confiance en Dieu. Lui ne reprend jamais sa promesse ; ce qu’il s’est engagé à faire, il l’accomplit.

À la suite d’Isaïe, Jésus invite le nouveau peuple de Dieu à construire sa vie sur du solide. Le solide, dans la perspective de Jésus rapportée par Matthieu, c’est une vie en accord avec la volonté de Dieu, mais plus encore, c’est une vie totalement fondée sur le Christ. Celui ou celle qui s’engage à la suite du Ressuscité, et vit dès maintenant comme un être humain sauvé, peut se fier au Seigneur : il vivra. Ce temps liturgique d’attente nous est donné pour trouver un terrain solide sur lequel construire le sens de notre vie : n’en manquons pas l’occasion !

Is 26, 1-6 / Mt 7, 21.24-27