CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Mai 27
Nous découvrir pauvres devant Dieu

Nous découvrir pauvres devant Dieu

«À l’exemple du Dieu saint qui vous a appelés, devenez saints, vous aussi, dans toute votre conduite.» (1 P 1, 15)

Pour les lectures du jour, consultez AELF – 28 mai 2024.

« Qui aura tout quitté à cause de moi, aura la vie éternelle. »

Cela pourrait avoir des allures de marchandage, mais on ne marchande pas avec le bonheur. Dieu nous a fait pour être heureux, encore faut-il quitter ce qui nous éloigne de lui: tout quitter.

Si nous avons à nous découvrir pauvres devant Dieu, c’est pour retrouver notre condition originelle, quand nous sommes sortis nus des mains de Dieu.

Le salut, comme la création, sera toujours grâce.

Ainsi, la lecture évangélique nous fait réfléchir sur ce que signifie être disciples du Christ.

Suivre Jésus, c’est une réalité à volets multiples et simple en même temps.

C’est renaître selon l’Esprit, vivre une foi vivante, celle qui permet de voir en chaque personne un enfant de Dieu, donc une sœur, un frère. C’est agir déjà comme des ressuscités. Certains propos de Jésus se comprennent dans cette perspective:

«Nul n’aura quitté […] une maison, des frères, des sœurs, une mère, un père, des enfants ou une terre sans qu’il reçoive, en ce temps déjà, le centuple […] avec des persécutions.» (Mc 10, 29-30)

Le dernier segment de la phrase est troublant: pourquoi des persécutions?

Parce que la présence et la manière de vivre des chrétiens et des chrétiennes ne sont pas toujours bien perçues. Suivre Jésus et vivre son message donnent beaucoup de bonheur, de paix, de force, mais cela peut susciter aussi de l’incompréhension et du mépris.

Aujourd’hui, demandons la force de suivre Jésus joyeusement, sûrs qu’il prendra soin de nous en toutes circonstances. Que notre foi, notre espérance, notre amour soient larges et généreux.

Le chemin, certes, nous réserve des difficultés et des épreuves, mais nous ne sommes pas seuls pour les traverser.

1 P 1, 10-16 / Mc 10, 28-31