CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Août 08

Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix

Lectures du lundi 9 août 2021

«Je ferai de toi mon épouse pour toujours, je ferai de toi mon épouse dans la justice et le droit, dans la fidélité et la tendresse ; je ferai de toi mon épouse dans la loyauté, et tu connaîtras le Seigneur.» (Os 2, 21-22)

Édith Stein est née le 12 octobre 1891 à Breslau (Allemagne) dans une famille juive. A 42 ans, docteure en philosophie, écrivaine et conférencière, elle se convertit à l’Église catholique et entre au carmel de Cologne et prend le nom de sœur Thérèse Bénédicte de la Croix. Pourchassée à cause de ses origines, par la persécution nazie, elle fut amenée, malgré son transfert au Carmel d’Echt au Pays-Bas, au camp d’extermination d’Auschwitz avec sa sœur Rosa et d’autres condamnés, où elle mourut à la chambre à gaz, le 9 août 1942. Canonisée le 1l octobre 1998 par Jean-Paul II, elle a été déclarée co-patronne de l’Europe (avec saints Benoît, Cyrille et Méthode, saintes Brigitte de Suède et Catherine de Sienne.)

L’évangile d’aujourd’hui raconte la parabole de dix jeunes filles invitées à une noce. Cinq d’entre elles sont insouciantes et ne prévoient pas de réserve d’huile pour attendre l’époux qui tarde. À sa venue, celles qui étaient prêtes entrèrent avec l’époux, et l’on ferma la porte. Nous ne savons pas l’heure à laquelle vient Jésus, mais alors il n’y aura plus de délai; il faudra être prêt. Cette intransigeance qui peut nous paraître sévère, sert à nous rappeler notre devoir de chrétien, notamment celui de veiller dans la foi et de nous préparer à la venue du Christ !

Mais qu’est-ce que veiller ? Pour y répondre nous pouvons nous intéresser au 7ème chapitre de l’évangile de Matthieu. Il y est question de deux hommes : l’un est prévoyant, l’autre est insensé (cf. Mt 7, 24-27). Les deux écoutent la parole de Jésus : le prévoyant la met en pratique, contrairement à l’insensé. Le premier construit solidement sur le roc, sur le Christ, tandis que la maison de l’autre s’écroule sous la tempête

Se munir de l’huile, ne serait-ce donc pas écouter la Parole et la mettre en pratique humblement fidèlement, au jour le jour ? Vite, il n’y a pas de temps à perdre…

Os 2, 16b.17b.21-22 / Mt 25, 1-13