CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Juin 18
Conception du bonheur: se dépasser spirituellement

Conception du bonheur: se dépasser spirituellement

«Aimez vos ennemis» (Mt 5, 43-48)

Pour les lectures du jour, consultez AELF – 18 juin 2024.

L’amour de Dieu est gratuit et se manifeste par les dons qu’il accorde aux bons comme aux méchants. Vivant dans le rayonnement de Dieu, le disciple de Jésus se laisse guider par un amour semblable: un amour qui ne venge pas et ne garde pas rancune.

Aujourd’hui, la société, les médias proposent plusieurs modèles pour inciter les gens à se dépasser: des sportifs, des stars du monde du spectacle.

En regardant vivre ces célébrités, les personnes développent une certaine conception du bonheur qui passe par la réussite matérielle et professionnelle. En effet, la compétitivité, la performance, l’individualisme sont des valeurs essentielles de cette vision du monde.

Dans l’évangile d’aujourd’hui, Jésus propose à ses disciples un modèle ambitieux qui les incite à se dépasser spirituellement: le Père céleste.

Jésus affirme que le bonheur réside dans le fait d’aimer comme le Père aime. Les enfants de Dieu sont donc conviés à aimer infiniment et constamment comme le Père.

Aimer comme le Créateur du monde et pardonner est une solution encore impopulaire et peu pratiquée pour résoudre les conflits. La loi du talion, citée par Jésus, constitue encore la norme la plus répandue dans la société.

Les enfants de Dieu sont donc des révolutionnaires pacifiques lorsqu’ils imitent le Père céleste.

L’Église souligne régulièrement par les fêtes des saints, le modèle de ceux et celles qui ont tenté d’être parfaits. Les saints et les saintes de tous les temps, ont tenté de relever le défi de l’amour. Le Christ invite aujourd’hui ses amis à relever ce défi en imitant le Père.

1 R 21, 17-29 / Mt 5, 43-48