CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Avr 22

L’autel d’Emmaüs

Lectures du samedi 23 avril 2022

«Quant à nous, il nous est impossible de nous taire sur ce que nous avons vu et entendu.» (Ac 4, 20)

L’octave de Pâques, c’est le temps des apparitions du Christ ressuscité. Dans le passage que nous venons d’entendre, Marc nous rapporte trois apparitions de Jésus le jour de Pâques: d’abord celle à Marie-Madeleine, sur laquelle nous avons déjà médité mardi, puis celle aux disciples d’Emmaüs et enfin, celle aux onze apôtres qui étaient encore paralysés par la peur dans l’endroit où ils s’étaient enfermés.

Il nous est très facile de comprendre le désarroi qui habitait le cœur des disciples d’Emmaüs après la mort de Jésus. Celui-ci était apparu comme un jeune prophète ayant tous les signes du Messie; il avait parlé comme personne d’autre, et faisait le bien en opérant des miracles. Cependant, tout cela avait duré bien peu de temps, car on l’avait mis à mort sur la croix. Une phrase du récit exprime bien leur déception : «Nous, nous espérions que c’était lui qui allait délivrer Israël.» (Lc 24,21) Ils s’apprêtent à retourner à leurs occupations quotidiennes, mais le cœur n’y est plus !

Leur rencontre avec le Ressuscité qui les rejoint sur leur chemin va toutefois raviver leur foi et leur espérance ! Après avoir ouvert leurs yeux à la compréhension des Écritures, il les amène à le reconnaître dans le partage du pain ! Renforcés par cette rencontre qui leur brûlent le cœur, les disciples d’Emmaüs repartent alors en mission et retournent à Jérusalem !

L’évangile des disciples d’Emmaüs est, en effet, un récit eucharistique, qui est à la base même de la structure de la célébration de l’eucharistie, telle que nous la célébrons ! Nous sommes nous aussi les disciples de Jésus et cheminons vers Emmaüs. Et, lors de chaque eucharistie, le Christ nous invite à revivre la même expérience que celle de ces deux hommes au soir de Pâques!

Ac 4, 13-21 / Mc 16, 9-15