CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Mai 11

ÊTRE au service

Lectures du jeudi 12 mai 2022

«Amen, amen, je vous le dis : un serviteur n’est pas plus grand que son maître, ni un envoyé plus grand que celui qui l’envoie.» (Jn 13, 16)

L’évangile de ce matin nous ramène au Jeudi Saint et à l’épisode du lavement des pieds. Le rite du lavement des pieds, proposé par la liturgie lors du Jeudi saint, n’est pas toujours facile à organiser dans nos paroisses et nos communautés, car ce geste dérange et nous gêne d’une certaine manière ! À l’époque de Jésus, seuls les esclaves lavaient les pieds de leur maître ou de ses invités ! Dénouer les sandales de quelqu’un, laver ses pieds, c’était un travail d’esclave étranger, c’est-à-dire non Juif. Les rabbins recommandaient en effet de ne pas soumettre les esclaves d’origine israélite à des travaux trop vils ou humiliants tels que ceux-ci ! Aussi, quand Jésus dit qu’il veut laver les pieds de ses disciples, on comprend aisément la révolte de Pierre, non lue aujourd’hui.

Toutefois, Jésus veut se faire le serviteur de ses disciples ! Cette attitude peut nous sembler quelque peu déroutante, étant donné que peu après dans notre péricope Jésus affirme très fortement sa divinité lorsqu’il dit : «lorsqu’elles [ces choses] arriveront, vous croirez que moi, JE SUIS.» (Jn 13, 19) Ainsi, les évangiles de cette semaine insistent beaucoup sur l’unité entre Jésus et le Père. Bien qu’il soit l’égal du Père, le Christ se fait pourtant serviteur ! Ainsi que l’explique la première lecture tirée des actes, ce geste n’est paradoxal qu’en apparence. Dans ce passage, Paul prend la parole et présente un résumé de l’histoire du salut, dans le but de démontrer que Jésus s’y insère parfaitement : il est bel et bien celui qu’Israël attendait, le messie, l’envoyé du Père.

Corollairement, cette relecture historique montre que Dieu a toujours été au service de son peuple ! Avec fidélité, Dieu prend soin par la vigueur de son bras et répond à ses désirs de salut. En se mettant au service de tous, Jésus poursuit ainsi l’action du Père en faveur de son peuple. En agissant comme le Père, en serviteur, Jésus réaffirme le lien profond qui les unit. Ce service indéfectible marque donc la divinité de Jésus et lui permet d’affirmer “Je SUIS”. Finalement, la révélation du Christ serviteur atteindra son sommet sur la croix, où en mourant au service des humains, Jésus leur procure le salut éternel !

Ac 13, 13-25 / Jn 13, 16-20