CHAQUE JOUR LA PAROLE DE DIEU
Juil 06

Des missions de Salut

Lectures du mercredi 7 juillet 2021

«Dieu veille sur ceux qui le craignent, qui mettent leur espoir en son amour, pour les délivrer de la mort, les garder en vie aux jours de famine.» (Ps 32 (33), 18-19)

Il est bien sympathique le Joseph de la Genèse et surtout bien miséricordieux. Il aurait pourtant eu toutes les raisons du monde de se venger de la jalousie de ses frères. Ceux-là même qui comprennent enfin, dans leur propre détresse, ce qu’ils ont fait subir à leur frère quand il les suppliait et qu’ils ne voulaient pas l’écouter. Comme s’il fallait que les humains repassent toujours par les mêmes chemins de désolation et d’apprentissage que ceux qui les ont précédés.

Nous avons souvent à lutter pour ne pas nous retrouver au banc des personnes qui sont jalouses devant le succès des autres. Pour résister à cette tentation, il faut sans cesse recentrer notre attention sur Dieu et sur l’amour véritable du prochain. Si nous avons peine à y parvenir, c’est que nous sommes peut-être des brebis égarées qui ont grandement besoin de la miséricorde du Berger.

Dans l’évangile, on voit Jésus qui appelle douze disciples. Il ne leur confère pas un statut particulier, ni des privilèges extraordinaires en raison de la place qu’ils occupent dans la société. Non. Il leur donne le pouvoir d’expulser les esprits mauvais, de guérir toute maladie et toute infirmité, d’aller vers les brebis perdues et de proclamer que le Royaume de Dieu est proche.

Ces pouvoirs sont bien loin des privilèges que s’accordent parfois ceux qu’il a appelés à son service. Heureusement qu’il y a des saints et des saintes pour nous rappeler ce qu’est vraiment l’appel de Dieu.

Gn 41, 55-57 ; 42, 5-7a.17-24a / Mt 10, 1-7